hub.brussels Blog Tour d’horizon de l’entrepreneuriat féminin dans le monde
Tour du monde de l’entrepreneuriat féminin en 5 jours

Tour du monde de l’entrepreneuriat féminin en 5 jours

Beyrouth, Berlin, Montevideo, Hanoï, New-York: outre les kilomètres, qu’est-ce qui sépare – ou rapproche – ces métropoles en matière d’entrepreneuriat féminin? Réponse à travers les expériences croisées de cinq de nos Attachées Économiques et Commerciales basées à l’étranger en guise d’inspiration pour Bruxelles! 

Dans le cadre de ce mois dédié aux droits des Femmes, hub.brussels a publié, entre le 8 et le 12 mars, une série de 5 articles consacrés à l’entrepreneuriat féminin, en fonction que l’on soit née au Liban, aux Etats-Unis, en Uruguay, au Viêtnam ou encore en Allemagne.

Entre des schéma sociétaux patriarcaux et mise en place progressive de nouveaux outils, voyons comment les femmes, aux quatre coins du monde, se taillent petit à petit une place dans l’écosystème entrepreneurial.

Etat des lieux de l’entrepreneuriat féminin

Tandis que l’Amérique du sud représente la zone du monde où la proportion de femmes qui osent créer leur entreprise est la plus élevée, le Vietnam note quant à lui une augmentation drastique du nombre de femmes PDG, passant de 15 % en 2018 à 20 % en 2019.  

L’entrepreneuriat féminin aux Etats-Unis et en Allemagne rayonne pour sa part à travers de nombreuses figures féminines (voire féministes): Angela Merkel, Oprah Winfrey, Kamala Harris ou encore Beyonce n’en sont que quelques exemples.

Quant au Liban, les femmes y jouissent davantage de droits et libertés que celles dans d’autres pays de la Région Moyen-Orientale.

Malgré ces avancées positives, l’entrepreneuriat féminin se heurte toutefois encore trop souvent aux mœurs d’une société patriarcale, plaçant la femme à la tête du foyer plutôt qu’à celle d’une entreprise.

Les principaux freins à l’entrepreneuriat

  • Au Liban, à travail égal, une femme est payée 22 % de moins qu’un homme.
  • Aux Etats-Unis, le nombre d’entreprises détenues par des femmes ne représentent qu’un cinquième environ de l’ensemble des entreprises et celles-ci sont généralement plus petites que celles détenues par les hommes.
  • En Uruguay, seules 8% des femmes prennent les rênes d’une entreprise du secteur industriel.
  • Au Vietnam, la tradition sociale considère que le rôle premier des femmes vietnamiennes est celui de la famille.
  • En Allemagne, la scène des start-ups allemandes est un domaine majoritairement masculin, l’équilibre entre la vie de famille et professionnelle restant un énorme challenge pour les Allemandes. On parle de « Doppelbelastung” (double charge mentale).

Les outils et solutions pour en sortir

Depuis quelques années, des initiatives publiques ou privées sont lancées afin d’apporter de l’aide et les fonds aux réseaux de femmes entrepreneuses.

  • En Allemagne, de nombreux clusters et associations se sont progressivement développées pour soutenir l’entrepreneuriat féminin à plusieurs niveaux. C’est le cas notamment de la Startseite | Gründerinnenportal, le portail pour l’entrepreneuriat féminin ou encore des système de crédits tels que le Mikrokreditfonds Deutschland et les Mikromezzaninfonds.
  • Au Liban, plusieurs initiatives privées et/ou internationales ont vu le jour pour ce faire. Notons entre autres: la Ligue libanaise pour les femmes d’affaires
  • Aux Etats-Unis, l’État de New York a mis en place le New York Forward Loan Fund, une incitation fiscale à destination des minorités et des petites entreprises.
  • En Uruguay, le programme «8M» du Ministère de l’Industrie accorde jusqu’à 1,5 millions de pesos uruguayens (environ 28.300 €) à des projets favorisant le développement, l’autonomie productive et économique. Depuis 2009, plus de 94 projets ont obtenu des fonds.
  • Enfin, à Hanoï, le gouvernement a lancé un projet destiné à soutenir la création d’entreprises par des femmes pour la période 2017-2025. 

Vous souhaitez entreprendre, à Bruxelles ou au-delà? 

Rejoignez Women in Business, notre réseau dédié aux femmes entrepreneuses à Bruxelles, faites appel à nos différents services gratuits dans votre secteur de prédilection ou prenez contact avec nos AEC dans le monde entier!

Nada Abdul Rahim (BRU)

Attachée économique et commerciale | Liban - Jordanie

+961 1 97 60 08

AMBASSADE DE BELGIQUE
Immeuble Azarieh - block A
Rue Emir Béchir - 10ème étage
B.P. 11-9555
Riad El Solh 1107 2290 - Beyrouth

beirut@hub.brussels

Jimena Villar (BRU)

Attachée économique et commerciale | Uruguay - Paraguay

+598 2 628 07 28

1248, Dr Luis A. de Herrera, Ofic. 714
C.P. 11300 Montevideo - Uruguay

montevideo@hub.brussels

Kathlijn Fruithof (BRU)

Attachée économique et commerciale | Etats-Unis (New-York + Bahamas)

T. +1 212-399-8522 +1 646 745-0346

885 Second Avenue, 41st Floor
New York, NY 10017 USA

newyork@hub.brussels

Tran Thi Hien (BRU)

Attachée économique et commerciale | Vietnam

+84 4 39 34 61 82

AMBASSADE DE BELGIQUE
Somerset Grand Hanoi
Offices Building, 9th Floor
49 Hai Ba Trung Street
Hoan Kiem District
HANOI

hanoi@hub.brussels

Nikola Winzler (BRU)

Attachée économique et commerciale | Allemagne (Berlin - Hambourg)

+ 49 30 20 65 86 406

AMBASSADE DE BELGIQUE
Jaegerstrasse 52-53
D-10117 Berlin

berlin@hub.brussels

Nos services:

Vous souhaitez développer votre entreprise? Et pourquoi ne pas vous lancer à l’export? Distribuez vos produits et services sur de nouveaux marchés, en Europe et dans le reste du monde, avec hub.brussels!

Notre équipe vous conseille pour faire grandir votre activité sur un modèle durable en maximisant votre impact!

Rejoignez ecobuild.brussels et intégrez un large réseau de partenaires et pairs partageant vos valeurs!

Les coachs de hub.brussels suivent votre projet commercial, de l'idée à la concrétisation.

L’aventure commerciale vous tente? Venez tester votre concept à moindre coût et à moindre risque à l’Auberge Espagnole Etterbeek ou Saint-Gilles, nos 2 incubateurs commerciaux!

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant? Testez votre concept culinaire à moindre coût et à moindre risque chez Kokotte, notre incubateur horeca!

Vous souhaitez participer à la transition vers une économie durable? Développer un business model soucieux de l’environnement? Rejoignez le réseau d'entreprises circlemade.brussels!

Faites briller Bruxelles avec notre cluster hospitality.brussels, dédié aux acteurs et actrices du tourisme, de l'Événementiel et de la Culture à Bruxelles et au-delà.

Notre MedTech Accelerator® vous permet de développer votre projet ou votre start-up en moins de quatre mois, au moyen de séances de coaching collectives et individuelles délivrées par des expert.e.s du domaine et d’une intégration dans l’écosystème MedTech belge.

Vous avez un projet vert pour Bruxelles? Avec greenlab.brussels, notre programme d’accélération pour start-ups durables, faites sortir votre idée de terre, gratuitement, en 6 mois seulement!