hub.brussels Blog Tour du monde de l’entrepreneuriat féminin: Beyrouth (1/5)
Tour du monde de l’entrepreneuriat féminin: Beyrouth (1/5)

Tour du monde de l’entrepreneuriat féminin: Beyrouth (1/5)

Qu’est-ce que c’est d’être une femme entrepreneuse à Beyrouth? À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, nous avons posé les mêmes questions à cinq de nos attachées économiques et commerciales basées à l’étranger. Petit tour d’horizon et d’inspiration au Liban, aux USA, en Allemagne en Uruguay et au Vietnam…

L’entrepreneuriat féminin – s’il se développe un peu partout avec plus ou moins de vigueur – se heurte encore aux modes de fonctionnement de sociétés patriarcales. Mais les lignes bougent doucement. Et, aux quatre coins du monde, des initiatives publiques ou privées viennent apporter de l’aide et les fonds aux réseaux de femmes entrepreneuses.

Être entrepreneuse au Liban, c’est quoi ? 

 

La réponse avec Nada Abdul Rahim, notre Attachée Économique et Commerciale au Liban et en Jordanie.

“Le Liban n’est pas un pays hostile pour une femme. En effet, les femmes libanaises jouissent davantage de droits et libertés que celles dans d’autres pays de la Région Moyen-Orientale.”

“Cependant, avec seulement 26,3%, la participation des femmes au marché du travail au Liban est très faible. Quand les libanaises travaillent, elles sont en général cantonnées à l’emploi salarié ou au monde des associations et des ONG et sont encore loin de s’engager dans l’entrepreneuriat à la hauteur de leur potentiel !”

Des obstacles : inégalité salariale & normes sociales

Les entrepreneuses libanaises se heurtent à de multiples obstacles: normes sociales, responsabilités familiales, problèmes de transport ou encore accès au financement.

À travail égal, une femme est en outre payée 22 % de moins qu’un homme au Liban. 

Des avancées : la Ligue libanaise pour les femmes d’affaires

Puisque l’’État n’a pas les moyens pour remédier à cette situation, plusieurs initiatives privées et/ou internationales ont vu le jour pour ce faire. Notons entre autres :

  • le projet pour le e-commerce et les PME : dirigé par des femmes au Liban et financé par la Banque mondiale, ce projet lancé en juillet 2019 a pour objectif d’aider les dirigeantes d’entreprise à élargir leur accès aux marchés nationaux et d’exportation grâce à des plateformes de commerce électronique
  • la Ligue libanaise pour les femmes d’affaires (LLWB):  association qui rassemble des femmes professionnelles et a pour mission d’encourager les femmes d’affaires à prendre les devants et réussir en leur fournissant une plateforme pour partager leurs expériences et défis et développer les compétences et les aptitudes
  • l’Université américaine de Beyrouth (AUB) a reçu une bourse de 1,5 million de dollars du programme gouvernemental américain pour le Moyen-Orient (Middle East Partnership Initiative, MEPI), pour développer un indice évaluant la contribution économique des femmes et les défis qu’elles rencontrent dans les pays de la zone Mena

Envie d’en apprendre d’avantage sur le marché libanais? Prenez contact avec Nada 

Nada Abdul Rahim (BRU)

Attachée économique et commerciale | Liban - Jordanie

+961 1 97 60 08

AMBASSADE DE BELGIQUE
Immeuble Azarieh - block A
Rue Emir Béchir - 10ème étage
B.P. 11-9555
Riad El Solh 1107 2290 - Beyrouth

beirut@hub.brussels

Plus de nouvelles sur notre blog

analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public
Commerce & Horeca

analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public

Publié le 07/07/2021
analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public
Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise
Culture, tourisme & événementiel

Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise

Publié le 02/07/2021
Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise
Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!
Economie circulaire

Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!

Publié le 10/06/2021
Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!