hub.brussels Blog Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise
Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise

Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise

Mars 2020. À l’heure où le secteur de l’hospitalité est à deux doigts de se voir sacrifier sur l’autel du covid, Martin Duchateau décide pour sa part d’en ouvrir un second. Un pari aussi audacieux que risqué, relevé haut la main grâce à une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de l’hôtellerie et aux aides et subsides de la Région.

“L’innovation est clé”

En quoi consiste votre nouveau projet?

Cela fait maintenant 10 ans que j’ai ouvert mon premier établissement, qui se situe dans le quartier Louise ; un boutique hôtel de 48 chambres, le Made in LouiseMon nouveau projet est également lié au monde de l’hôtellerie, un domaine qui m’anime depuis 20 ans. Ce projet se situe en plein centre-ville et consiste en la rénovation d’un restaurant et d’un hôtel de 19 chambres sur la place Marché aux Poissons

Quel est votre parcours?

Cela fait 20 ans que j’ai quitté l’école hôtelière. J’ai toujours travaillé dans des hôtels: 10 ans pour des chaines hôtelières, avant me lancer à mon compte dans l’hôtellerie indépendante. Mes fonctions m’ont fait beaucoup voyager en Asie et en Europe. Cela fait maintenant 12 ans que je suis à Bruxelles, ma ville natale, et que j’entreprends des projets liés au tourisme.

Êtes-vous seul à la barre?

C’est avant tout un projet familial, j’ai ma famille qui est derrière moi pour la conception des hôtels et un support régulier dans l’opération. Je reste cependant, au quotidien, seul à la barre, ce qui qui a ses avantages et désavantages. Je suis beaucoup plus réactif et les décisions sont prises plus rapidement avec une grande autonomie, mais seul, on est moins challengé ; la créativité a ses limites.

Pourquoi Bruxelles?

Bruxelles est avant tout la ville ou je suis né, je veux vraiment participer à son rayonnement et son attractivité. Nous sommes dans une ville qui a encore beaucoup à donner et à recevoir dans le monde de l’hospitalité. Beaucoup d’actions vont dans le bon sens pour que Bruxelles soit reconnue comme un hub d’entrepreneurs et source de créativité, grâce à sa qualité de vie, son emplacement géographique, ses connections à d’autres capitales européennes et sa grande diversité.

Quel rôle a joué la crise dans votre projet?

Nous avons beaucoup hésité à continuer le projet mais avons finalement obtenu des fonds auprès de nos partenaires financiers. L’ouverture de l’hôtel est prévue en septembre 2022, ce qui nous donne encore du temps pour une reprise du secteur.

Quelles alternatives avez-vous trouvé pour y faire face?

J’ai surtout repensé à l’ensemble du projet afin de le tester dans plusieurs situations de crise (sanitaire, climatique, terroriste, …), de voir quel serait la formule la plus résiliente et de me préparer ainsi au mieux aux différents scénarios. Les comportements, notre façon de travailler et de voyager, tout cela a évolué et nous devons le prendre en compte dans notre projet. Il nous faut un produit beaucoup plus hybride, adaptatif et évolutif. Même si cela reste très théorique, nous faisons face à un degré d’imprévus et d’incertitudes assez élevé pour le moment, ce qui fragilise fortement notre quotidien.

En quoi le secteur du tourisme a-t-il un rôle à jouer dans la relance?

Le secteur du tourisme a des retombées significatives sur beaucoup de secteurs. Les clients, qu’ils soient là pour le plaisir ou pour raisons professionnelles, dépensent et consomment dans divers établissements (musées, visites, transport, HORECA, évènementiel, etc.). C’est un secteur à la reprise globale.

Le secteur doit-il se réinventer?

Comme tous les secteurs, cette crise nous a profondément impactés et nous oblige à revoir nos manières de fonctionner et d’opérer. Nous devons identifier les changements qui doivent ou vont se faire. Est-ce la fin du tourisme de masse? Va-t-on voyager autrement? Plus localement? Effectuer des voyages qui ont plus de sens? Va-t-on encore se réunir, ou se réunir de manière complètement différente? Beaucoup de questions se posent, en tout cas nous cherchons tous à avoir des concepts plus résilients pour amortir les chocs et pour pouvoir rebondir plus vite.

Hospitalité et innovation vont-elles de pair? Expliquez.

Oui clairement. L’innovation est clé. C’est grâce à elle qu’on peut être plus compétitif, plus résilient et surtout qu’on peut améliorer le parcours client. La personnalisation de l’accueil passe de plus en plus par les solutions innovantes. L’hospitalité est un secteur très important qui regroupe beaucoup d’activités différentes, la digitalisation nous a tous aidés pendant la crise : plusieurs solutions vont rester, d’autres vont disparaitre. Nous cherchons tous le bon équilibre entre l’ « humain », qui est le cœur de nos métiers, et les « machines » qui nous aident à être plus performants.

Est-il possible d’être rentable et circulaire dans le secteur de l’hospitalité? 

Oui c’est tout à fait à faire possible, mais nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous travaillons déjà avec des acteurs locaux pour nos produits de petits-déjeuners et notre offre de boissons. Il y a néanmoins souvent une réalité économique qui nous empêche d’aller plus loin. Il y a aussi un challenge au niveau de la logistique : c’est encore très décentralisé. Je pense vraiment qu’il y a une demande de nos clients et de nos employés pour tendre vers des projets plus durables et circulaires. Pour le bien de notre secteur, nous devons travailler tous ensemble pour y arriver.

De quel(s) service(s) avez-vous bénéficié chez hub? Au niveau régional? En quoi cela vous a-t-il a aidé, stimulé, inspiré…?

Cela fait quelques années que je bénéficie de l’accompagnement de hub.brussels. Depuis la création du cluster hospitality.brussels, cela fait encore plus de sens et nous appartenons à un réseau d’entrepreneurs qui est très enrichissant.

J’ai fait appel à plusieurs services, allant du conseil – que ce soit de l’aide au niveau urbanistique et du business plan – à des demandes de connexions. Cela a à chaque fois été très productif et utile dans les étapes de mon cheminement.

Comme Martin, vous souhaitez lancer ou développer votre activité? Découvrez nos services!

Faites briller Bruxelles avec notre cluster hospitality.brussels, dédié aux acteurs et actrices du tourisme, de l'Événementiel et de la Culture à Bruxelles et au-delà.

Les coachs de hub.brussels suivent votre projet commercial, de l'idée à la concrétisation.

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant? Testez votre concept culinaire à moindre coût et à moindre risque chez Kokotte, notre incubateur horeca!

L’aventure commerciale vous tente? Venez tester votre concept à moindre coût et à moindre risque à l’Auberge Espagnole Etterbeek ou Saint-Gilles, nos 2 incubateurs commerciaux!

Concrétisez vos projets de commerce/Horeca en 6 jours gâce à notre couveuse commerciale!

Vous avez des questions financières ou juridiques? Notre équipe d’expert.e.s accompagne et conseille votre entreprise bruxelloise.