hub.brussels Blog Jeu vidéo: un secteur en croissance à Bruxelles
Jeux vidéo: un secteur en pleine croissance à Bruxelles

Jeux vidéo: un secteur en pleine croissance à Bruxelles

La Région bruxelloise a plus que doublé ses effectifs en matière d’entreprises actives dans les jeux vidéo: c’est ce qu’il ressort d’une enquête menée par Belgian Games et ses partenaires régionaux, FLEGA, WALGA et hub.brussels. Tandis que le chiffre d’affaires global est tombé à 70 millions d’euros contre 93 millions d’euros en 2018, le secteur appelle à plus d’investissements. 

En 2019, 114 sociétés actives ou étroitement impliquées dans le développement de jeux vidéo ont été recensées en Belgique contre 95 l’année précédente. Avec 82 sociétés, la Flandre représente toujours la majorité d’entre elles, la Wallonie et Bruxelles comptant respectivement 19 et 13 sociétés. 

L’écosystème belge compte également un grand nombre de start-ups non encore constituées en société qui travaillent sur leur premier jeu et ne réalisent pas encore de revenus. Ces sociétés ne sont donc pas reprises dans cette enquête. 

Le secteur du jeu vidéo a la cote dans la capitale 

En 2019, le nombre d’entreprises bruxelloises actives dans le jeu vidéo a plus que doublé, passant de 5 à 13 sociétés enregistrées.  

hub.brussels et son cluster audiovisuel screen.brussels soutiennent le développement du secteur du jeu vidéo à Bruxelles par l’accompagnement, le développement et l’internationalisation des entreprises bruxelloises, parmi lesquelles Demute StudioeXiinSU gamePanoptic ou encore Ramram, et par un soutien aux événements comme Brotaru, Big Brotaru ou Anima.

Barbara Trachte, secrétaire d’Etat bruxelloise à la transition économique, explique:

Le potentiel économique du secteur du jeu vidéo est particulièrement grand à Bruxelles. Accueillir et accompagner davantage d’entreprises concernées est un enjeu important pour screen.brussels qui doit pouvoir les aider dans leur développement. A cet égard, l’ouverture du Tax Shelter au secteur du jeu vidéo est une décision particulièrement attendue et sera une réelle source d’opportunités.

Preuve que le microcosme bruxellois est en pleine effervescence, l’année 2020 a été marquée par l’installation à Bruxelles du siège de la Fédération européenne d’e-sport et du Pixel Museum. 

70 millions d’euros de chiffre d’affaires en Belgique

Si le nombre de sociétés dans le secteur du jeu vidéo continue sa croissance depuis 2018, le nombre d’équivalents temps plein (ETP) connait pour la première fois un statu quo.

L’écosystème belge est confronté à une forte fuite des cerveaux des jeunes diplômés belges vers des sociétés à l’étranger ou d’autres industries plus développées. Plus d’entreprises travaillent donc avec moins de personnel à plein temps.  

Le chiffre d’affaires global est tombé à 70 millions d’euros en 2019 contre 93 millions d’euros l’année précédente. Cette diminution est fortement liée aux activités du studio gantois Larian, principal acteur du secteur, qui n’a pas sorti de nouveau jeu vidéo en 2019. Cependant, plus de la moitié des répondants ont affirmé qu’ils s’attendaient à une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2020.

Nos services en audiovisuel:

Augmentez votre profondeur de champ dans le secteur audiovisuel: rejoignez le cluster screen.brussels!