hub.brussels Blog hub.brussels lance un vaste plan de soutien au commerce local
hub.brussels lance un plan de soutien au commerce local

hub.brussels lance un plan de soutien au commerce local

Avec la nouvelle vague du COVID-19 et le reconfinement, le nombre d’appels à l’aide des commerçant.es bruxellois.es a explosé. Pour y répondre, hub.brussels, avec le soutien de la Secrétaire d’État à la Transition Économique Barbara Trachte, enrichit son offre avec un accompagnement spécifique pensé pour le retail et l’horeca. Les mots d’ordre ? Universalité, rapidité, efficacité.

Entretien avec Isabelle GRIPPA, CEO de hub.brussels    

Pourquoi développer un accompagnement spécifique aux commerçant.es ?

Isabelle Grippa: L’accompagnement d’urgence que nous avons mis sur pied au lendemain du premier confinement s’adresse à tous les types d’entreprises et ce, quelle que soit leur taille et leur secteur: commerces, horeca, événementiel, industries culturelles et créatives, services,…

Depuis le reconfinement et l’annonce des nouvelles mesures d’aide, nous enregistrons également une hausse logique des sollicitations via notre service d’information 1819. Il nous paraissait donc urgent et pertinent d’enrichir notre offre d’accompagnement à destination exclusive du commerce et de l’horeca, afin de pouvoir accueillir positivement toutes les demandes dans une logique d’universalité de nos services.

Comment se déroule l’accompagnement d’urgence?

Isabelle Grippa: On pourrait hélas aujourd’hui nous comparer à une clinique pour les entreprises. Nous avons une approche similaire: l’essentiel est d’abord de poser le bon diagnostic. Certain.es commerçant.es ou entrepreneur.es nous sollicitent sans savoir exactement où le bât blesse. Ils savent juste que ça va mal. Il est important pour nous de faire un check-up complet et rapide de leur activité.

Outre le fait d’identifier les bons symptômes, cela nous permet aussi d’évaluer la gravité de l’état dans lequel ils se situent. 

Pour certain.es, la meilleure option est l’accompagnement à la cessation d’activité. Une des solutions envisagées pourrait alors être celle de la transmission de son activité. Nous offrons alors une aide pour trouver un.e repreneur.se, passer le flambeau et permettre à l’entrepreneur.e de rebondir ailleurs, sereinement, différemment.

Pour les autres, nous garantissons une prise en charge par nos équipes et celles de nos partenaires, le Centre pour entreprises en difficulté, les Guichets d’Economie Locale (GEL) et les plateformes d’Auto Création d’Emploi (ACE) et finance&invest.brussels. Il y a alors une vraie cellule de relance qui se déploie: stratégie, finance, droit, médiation, soutien psychologique… On ne lésine pas.

Quelles sont les nouvelles actions orientées commerce ?

Isabelle Grippa: Tout d’abord nous tenons à renforcer notre offre de service existante. Elle est éprouvée et plébiscitée mais nous devons faire face à un flux toujours plus important de demandes. Nous formons donc en interne nos conseillers et conseillères pour pouvoir répondre massivement aux sollicitations via notre service 1819. Nous avons également élargi les horaires de permanence et développons un portail d’information spécifique aux commerçant.es et métiers de l’horeca. Une semaine dédiée au commerce sera également organisée par hub.brussels, son service 1819 et une série de partenaires du 30 novembre au 4 décembre.

Mais l’idée est surtout d’enrichir notre bouquet de coachings avec des accompagnements clé-sur-porte pour que les commerçant.es puissent rapidement mettre en place des solutions gagnantes. Pour ce faire nous travaillons avec notre réseau historique de partenaires, les Guichets d’Economie Locale, les associations de commerçant.es, mais nous faisons également de plus en plus appel à des professionnel.les bruxellois.es issu.es du privé. 

Le coaching, est-ce que ça marche ?

Isabelle Grippa: Oui, oui et mille fois oui! Mais encore faut-il vouloir y recourir… Il y a de nombreuses barrières psychologiques à briser chez certain.es entrepreneur.es à ce sujet. On doit régulièrement convaincre des personnes qui pensent que seul un boost financier peut les aider à tenir le coup.

C’est le vieux proverbe… Est-ce qu’il vaut mieux donner un poisson ou apprendre à pêcher? À Bruxelles, nous faisons en sorte d’offrir les deux. Mais chez hub, notre métier, c’est d’apprendre à pêcher. La prime ou le subside peuvent aider à tenir le coup jusqu’au trimestre prochain ; la formation offre une promesse durable de survie et de développement.

Nous voyons aussi beaucoup de commerçant.es qui se sentent délaissé.e.s ou dépassé.e.s avec les outils digitaux notamment. Gestion de stock, du personnel, de la vente, comptabilité, communication, quand vous tenez une boutique ou un restaurant vous devez maîtriser une série de sujets et il est normal que vous ne soyez pas expert.es en tout! C’est en ça qu’un.e coach est utile.

Un e-commerce ? Du click & collect ? Ce n’est pas pour moi, je suis trop petit.e. Je n’ai pas le temps de me lancer là-dedans… C’est trop coûteux, je n’ai pas d’argent à investir en ce moment.

Isabelle Grippa: Les solutions sont rapides et gratuites, il y en a pour tous les goûts, de la formule la plus simple à la plus élaborée. Avec l’empathie et la connaissance nécessaires, un.e coach peut guider le commerçants dans cette offre pléthorique pour trouver la formule la plus adaptée.

Chez hub.brussels, nous faisons donc le pari d’offrir une sélection de speed coachings orientés solutions et adaptés aux besoins de toutes et tous.

Des speed coachings, c’est-à-dire ?

Isabelle Grippa: Les mot d’ordre sont simplicité et efficacité. On balaye une série d’actions faciles à implémenter pour les commerçant.es:

  • développer une petite vitrine e-commerce
  • se lancer dans le click & collect, le phone & collect
  • adapter le prix de ses plats à la livraison
  • revoir son budget

On se donne 60, 90, maximum 120 minutes pour implémenter la solution avec eux.

La formule varie en fonction du besoin et de la demande. Tantôt c’est un coaching individuel hyper-personnalisé et sur rendez-vous, tantôt c’est un accompagnement collectif ou un webinaire. Le tout est évidemment 100% digital et gratuit. Et nous mettrons les replays en open source sur nos réseaux en Français, Néerlandais et Anglais.

Un coaching digital est-il adapté à toutes et tous?

Isabelle Grippa: Non, malheureusement. Aujourd’hui encore, il reste une part importante de commerçant.es qui n’ont pas accès aux outils informatiques. Le confinement se traduit malheureusement par une fracture numérique parmi les commerçant.es.  

En tant que service public, nous devons lutter contre cette fracture numérique et sociale! Le secteur du commerce est pour une énorme partie de notre population la seule manière d’échapper à la précarité. Nous ne pouvons laisser quiconque sur le carreau. L’entrepreneuriat est et doit rester un moteur d’émancipation sociale, quel que soit le contexte, quelle que soit la crise.

Au déconfinement de juin, nous avions repris immédiatement l’organisation de rencontres et d’ateliers sur le terrain. L’énorme engouement suscité montre toute l’importance de garder une proximité, non-virtuelle

Comment garantir cette universalité aujourd’hui ?

Un des axes de notre Plan Commerce est principalement destiné à nos partenaires locaux. Nous prodiguons ainsi des accompagnements et formations spécifiques aux associations de commerçant.es et nous relayons et accompagnons les Communes dans leurs actions de promotion des commerces.

À ce sujet, et pour être tout à fait complète, notre Plan prévoit également une large campagne de sensibilisation au commerce local dans le cadre des fêtes de fin d’années. 

Plus de nouvelles sur notre blog

analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public
Commerce & Horeca

analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public

Publié le 07/07/2021
analytics.brussels: hub.brussels ouvre sa base de données économiques au public
Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise
Culture, tourisme & événementiel

Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise

Publié le 02/07/2021
Rencontre avec Martin Duchateau, fondateur de Made in Louise
Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!
Economie circulaire

Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!

Publié le 10/06/2021
Les lauréats du greenlab 2021 sont connus!