hub.brussels Blog Rencontre avec Hannah Balthazar, 28 ans et fondatrice Yohki
Rencontre avec Hannah Balthazar, 28 ans et fondatrice Yohki

Rencontre avec Hannah Balthazar, 28 ans et fondatrice Yohki

“On devient ce que l’on mange”, dit la sagesse populaire. Alors, puisqu’il n’existait pas à Bruxelles de kits de préparations culinaires sains et durables, Hannah, du haut de ses 27 ans, a pensé hors de la boite… et mis en boite Yohki, une sélection de menus à la fois bons pour la planète et pour la santé.

Après des études à l’ICHEC en ingénierie commerciale et près de 5 ans passés comme consultante et analyste en Supply Chain, à Bruxelles et à l’étranger, Hannah a décidé de se lancer en 2020 dans l’aventure de l’entrepreneuriat avec Yohki.

Des box repas locaux & durable

Yohki, quèsaco?

Yohki est un service de livraison de kits de préparations sains, équilibrés et durables à Bruxelles et ses environs. On travaille un maximum avec des produits locaux et de saison et on collabore également avec une diététicienne pour s’assurer qu’on offre des menus qui sont bons pour la planète, mais aussi pour la santé de nos consommateurs. Nous proposons par ailleurs une gamme végétarienne et végane, pensée pour éviter les carences.

Tu es seule à la barre ?

Non, j’ai un co-fondateur qui est basé aux États-Unis. Le projet a également été rejoint par une diététicienne et quelques stagiaires depuis.

Pourquoi Bruxelles?

C’était une évidence : d’un point de vue personnel, j’y suis née et y ai fait mes études. D’un point de vue professionnel, c’est un lieu très riche pour développer un réseau et pour trouver une clientèle réceptive aux valeurs que nous défendons chez Yohki.

Il y a en outre énormément de choses qui sont mises en place pour accompagner les entrepreneurs (programmes, subsides…). Et puis, les gens dans le secteur Food bouillonnent d’idées et sont très ouverts au partage. Il y a un vrai écosystème autour de l’alimentation durable à Bruxelles.

Quel rôle a joué la crise dans ton projet ?

Le COVID a accéléré ma motivation à me lancer à mon compte. Dans le domaine d’activités dans lequel on se positionne, il est même plutôt apparu comme une opportunité. En effet, de plus en plus de gens font appel à ces services de livraison et cherchent des moyens de mieux manger chez eux.

Quels ont été les plus gros freins au moment de te lancer ?

L’aspect financier est un gros frein, que ce soit au niveau du projet en lui-même pour trouver les fonds initiaux ou au niveau personnel car il faut quand même une certaine autonomie financière pour se lancer à 100% dans une activité.

Et les plus belles opportunités?

Les programmes d’accompagnement proposés à Bruxelles sont très variés et très riches. J’ai notamment participé au hackathon de hub.brussels l’année dernière et fait partie du greenlab. Le greenlab m’a donné beaucoup d’outils pour me lancer et m’a ouvert les portes d’un réseau de personnes qui partagent des valeurs communes. Une dynamique très porteuse quand on se lance ! On peut en effet parfois se sentir seul.e et il est bon de se rappeler que même si on lance un projet différent, on partage les mêmes valeurs.

Y a-t-il, à ton sens, un âge pour entreprendre ?

Il faut avoir une bonne compréhension du marché dans lequel on veut se lancer et cela peut parfois nécessiter quelques années après la sortie des études. Ça dépend toutefois de chacun : de la maturité, des envies et des opportunités.

Pour moi, ce n’est pas tant un âge qu’un moment de vie propre à chacun pour se lancer.

J’ai l’impression qu’il n’y a pas non plus de profil type pour devenir entrepreneur ou en tout cas, je ne l’ai pas encore identifié. Je pense simplement qu’il faut bien se connaître et définir ce qui est important pour nous. Sur cette base-là, on peut définir un cadre (vu que personne d’autre ne le fera pour nous) qui est aligné avec nos envies et nos besoins

Les 3 conseils d’Hannah 

  1. 1) Croire en son projet tout en gardant les pieds sur terre et les yeux ouverts sur la réalité du terrain
  2. 2) Prendre des risques mais être conscient.e de ce que cela implique
  3. 3) Se faire confiance mais ne pas hésiter à faire appel aux aides qui sont proposées

Comme Hannah, vous souhaitez vous lancer à votre compte? Découvrez nos services!

Vous avez un projet vert pour Bruxelles? Avec greenlab.brussels, notre programme d’accélération pour start-ups durables, faites sortir votre idée de terre, gratuitement, en 6 mois seulement!

Vous souhaitez apprendre le métier auprès d’entrepreneur.e.s qualifié.e.s? Participez au programme Erasmus for Young Entrepreneurs et faites le plein d’expérience à l’étranger!

Vous avez la fibre entrepreneuriale et avez envie de vous lancer dans un projet industriel porteur? Participez, du 2 au 4 octobre 2020, au rebootcamp de greenlab.brussels!

Les coachs de hub.brussels suivent votre projet commercial, de l'idée à la concrétisation.

L’aventure commerciale vous tente? Venez tester votre concept à moindre coût et à moindre risque à l’Auberge Espagnole Etterbeek ou Saint-Gilles, nos 2 incubateurs commerciaux!

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant? Testez votre concept culinaire à moindre coût et à moindre risque chez Kokotte, notre incubateur horeca!