hub.brussels Blog Le GD Luxembourg, terreau fertile pour l’e-commerce bruxellois
Le GD Luxembourg, terreau fertile pour l’e-commerce bruxellois

Le GD Luxembourg, terreau fertile pour l’e-commerce bruxellois

En cette période de crise sanitaire COVID-19, l’e-commerce s’affiche comme une solution majeure pour maintenir ses activités d’exportation, voire même les développer. Et le Grand-Duché de Luxembourg, de par sa proximité physique, historique et économique, apparaît comme un marché tout indiqué pour se lancer!

Olivier Costa, Attaché Économique et Commercial de hub.brussels pour le Grand-Duché de Luxembourg, nous éclaire sur les opportunités d’affaires dans la région, les similitudes avec le marché belge et les nombreuses possibilités offertes par l’e-commerce.

Interview avec Olivier Costa

Quelles sont les similitudes entre le marché luxembourgeois et le marché belge?

Olivier Costa: Comme la Belgique, le Grand-Duché de Luxembourg est, de par sa taille, une économie ouverte. Et comme Bruxelles, la ville de Luxembourg est une capitale abritant des institutions européennes.

Les liens entre la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg sont historiques. Ils ont encore été rappelés lors de la Visite d’Etat d’octobre 2019 du Roi Philippe et de la Reine Mathilde.

Nos deux économies étant matures et évoluant dans un environnement similaire, l’ensemble des besoins en matière de biens et de services demandés en Belgique le sont également au GD Luxembourg. 

Le domaine de la construction, de l’immobilier et des activités connexes présentent ainsi un attrait indéniable. La présence en nombre de développeurs immobiliers belges démontre le dynamisme de ce marché. Ces projets concernent des surfaces importantes, voire même des quartiers entiers (notamment Kirchberg, Cloche d’Or, Gare, Esch-Belval). La durabilité et la circularité, axes prioritaires pour la Région de Bruxelles-Capitale, font partie intégrante de ces projets et présentent assurément des perspectives pour nos entreprises.

Quels sont les avantages offerts par ce marché?

Olivier Costa: Tout d’abord, ce marché est proche, ce qui permet de nouer et d’entretenir facilement des contacts: seuls quelques 200 km séparent le Grand-Duché de Luxembourg de Bruxelles. De ce fait, près de 25.000 Belges résident au GD Luxembourg et participent activement à la vie économique, certains à des postes clés. Or, avoir des Belges comme interlocuteurs peut présenter de nombreux avantages.

Le GD Luxembourg étant une place financière importante, le marché peut également intéresser les entreprises FinTech, AssurTech et digitales. Le domaine des services, que ce soit en ingénierie, dans le secteur juridique ou en conseil, y occupe une place prépondérante.

Sa diversité, son pouvoir d’achat, sa taille et sa langue en représentent toutefois les atouts principaux.

4 bonnes raisons de se lancer sur le marché luxembourgeois

1. Grande diversité: la population du Grand-Duché de Luxembourg est internationale et multilingue, la moitié de ses résidents étant d’origine étrangère. Le pays accueille plus de 210.000 travailleurs transfrontaliers.

2. Pouvoir d’achat élevé: le pouvoir d’achat au GD Luxembourg est nettement plus élevé qu’en Belgique. Une source d’intérêt pour certains acteurs, comme les domaines du luxe ou de l’épicerie fine.

3. Petite taille: le GD Luxembourg constitue un marché « test » intéressant car les partenaires et les cibles commerciales sont facilement identifiables. Pour l’exportation de biens, la proximité géographique et des volumes raisonnables couplés à un pouvoir d’achat élevé en font une destination de choix pour un premier développement à l’international.

4. L’usage du français (une des langues nationales): un atout tant en termes de contact que dans les relations avec les autorités, l’information aux clients ou encore l’étiquetage de produits.

Et les avantages en matière d’e-commerce?

Olivier Costa: Les activités digitales des entreprises bruxelloises pourraient très certainement et naturellement se déployer au-delà des frontières, notamment au GD Luxembourg. Avec une TVA à 17%, en B2C, les marges au GD Luxembourg peuvent être supérieures à celles de pays avec une TVA plus élevée.

Un e-commerçant bruxellois pourrait avec des efforts et coûts raisonnables développer sa zone de chalandise au GD Luxembourg, ne fut-ce qu’en raison de la langue.

Le gouvernement luxembourgeois a par ailleurs pris une série d’initiatives afin d’augmenter la part de l’e-commerce sur son marché. Une des initiatives les plus récentes est la plateforme « Letz Shop », qui donne la possibilités aux commerçants établis au GD Luxembourg de bénéficier d’une vitrine virtuelle sans devoir se soucier des développements techniques. C’est une bonne pratique inspirante en matière d’e-commerce.

Le digital et le physique se complètent. Je pense notamment à l’aspect livraison des biens achetés sur une plateforme d’e-commerce.

Quelles sont les plateformes de e-commerce utilisées au GD Luxembourg?

Olivier Costa: De façon générale, les “market place” dont les noms sont mondialement connus, sont fort utilisées. Dans le domaine alimentaire, je pointerais par exemple Luxcaddy, un webshop bien connu au GD Luxembourg.

Les enseignes présentes complètent leur vente physique par des modules de vente en ligne. Ces modules “webshops” leur sont propres et accessibles via leurs sites internet. C’est notamment le cas d’electronic-shop.lu (matériel électronique), Abitare.lu (meubles et décoration), webshop.provencale.lu (alimentation), Weloveto.travel.lu (voyages) ou encore de nombreux acteurs luxembourgeois.

Le GD Luxembourg mérite toute l’attention des entreprises bruxelloises dans leur développement à l’international et je peux volontiers les accompagner dans leurs démarches.

Vous souhaitez vous lancer sur le marché luxembourgeois, de façon virtuelle ou physique? Contactez Olivier!

Olivier Costa

Attaché Économique et Commercial | Grand-Duché de Luxembourg

Tel: +352 44 27 46 36

4, rue des Girondins L-1626 Luxembourg

À lire aussi

Appel à projets: soutien aux associations de commerçants
Commerce

Appel à projets: soutien aux associations de commerçants

Publié le 22/07/2020
Appel à projets: soutien aux associations de commerçants
L’entrepreneuriat féminin en hausse à Bruxelles
Multisecteurs

L’entrepreneuriat féminin en hausse à Bruxelles

Publié le 17/07/2020
L’entrepreneuriat féminin en hausse à Bruxelles
hub.brussels lance son plan pour l’entrepreneuriat bruxellois
Multisecteurs

hub.brussels lance son plan pour l’entrepreneuriat bruxellois

Publié le 13/07/2020
hub.brussels lance son plan pour l’entrepreneuriat bruxellois